Grâce à la folie douce

Il y a quelques mois, alors que j’habitais dans une autre banlieue, j’avais l’habitude de croiser un homme étrange qui arpentait le quartier en tapant dans ses mains avec la ferveur d’un processionnaire. Bien sûr, on pouvait penser qu’il était un peu fou, un peu dérangé. Mais peut-être aussi qu’il était détenteur d’un savoir inaccessible aux gens raisonnables. Ce geste répétitif m’a semblé empreint de poésie sinon de vérité et je me suis dit que, grâce à sa folie douce, nous pouvions vivre :

Clap, clap

Qu’est-il devenu ? Je me le demande.
Ça fait si longtemps qu’on ne l’a pas vu,
L’homme asiatique à la marche lente
Qui tapait des mains au coin de la rue :
Une fois derrière, une fois devant,
A chaque enjambée. Il était vêtu
De vieilles baskets et d’un vieux jogging.
Son visage était concentré, têtu.
Ce qui le travaille à son importance
Ou plutôt avait. Qu’est-il devenu ?
Je me le demande et ne sais pourquoi
Toujours il avance et n’ai jamais su
Ce qu’il veut nous dire à chaque balance
Derrière et devant de ses mains tendues.
Est-il du Japon, de Vietnam, de Chine,
De Nogent-sur-Marne ? Est-il perdu ?
Ou bien au contraire : il est de partout,
Sait ce qu’il doit faire et a tout prévu.
Quand le jour se lève et que la nuit tombe
Les claps si légers de fin, de début
Dans tout le quartier marquent la cadence.
Ainsi nous savons notre temps venu
Et l’obscurité nous écrase moins
Et le haut soleil ne nous nargue plus.
Si certaine chose incompréhensible,
Connue de lui seul agace sa vue,
Il doit l’éloigner hors de notre ville
Et s’est épuisé dans cette battue.
Nous a-t-il sauvé de notre ignorance ?
Comment le savoir ? Il a disparu.

 

Publicités

3 réflexions sur “Grâce à la folie douce

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s