Le même bateau, le même radeau

L’autre jour, en sortant d’un centre commercial, je me suis retrouvé sur une passerelle qui enjambe une voie rapide et mène à une station de métro. l’endroit, qui dessert également le parvis d’un cinéma multiplexe, était bondé. Les gens allaient et venaient et ne remarquaient même pas les vendeurs de gadgets, les mendiants et les annonciateurs d’un royaume céleste. J’avais l’impression d’un concentré d’humanité que, mentalement, je pouvais isoler pour lui (et nous) donner un destin commun. Si la passerelle venait à se détacher et à s’effondrer dans le vide, nous serions tous sur le même bateau. Ou le même radeau. Bien sûr, nous y sommes déjà.

La passerelle

Aller, venir, vaquer
du trop plein à la vacuité,
du grand vide à la vidange
qui dégringole dans l’égo :
un peu de dignité que diable
sur la passerelle déglinguée
qui relie les cœurs blindés
au reste du monde étrange.

Dans le pays rafistolé
tenir, subir, rester
à l’affût de la folie douce
qui encourage le complot
d’aveugles irrésolus à voir :
ça fait tanguer dans le noir
sur la passerelle du paquebot
tétanisé qui prend l’eau.

Salir, détruire, nier
jusqu’à l’existence même
de nos jumeaux déguenillés.
Que faire si on se ressemble
trop pour se rassembler ?
Sur la passerelle qui tremble
de toute nos vies, de tous nos membres :
un trop plein d’égo à vider.

La passerelle détachée
pirouette sans se retourner
dans le gouffre de nos vies pleines :
un peu de dignité quand même,
il n’y a rien à regretter.
Qu’avons-nous fait pour nous comprendre ?
Où sont passés nos rêves étranges ?
Pleurer, gémir, tomber.

Publicités

2 réflexions sur “Le même bateau, le même radeau

  1. Qu’avons-nous fait pour nous comprendre ?
    Où sont passés nos rêves étranges ?

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Notre humanité rebondira à coup sur. Je reste optimiste. très bien écrit comme d’habitude .Amitié.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s