Le métro et les piranhas

Pour écrire un poème de métro, il faut prendre le métro et de quoi écrire. Quand le métro roule, on cherche ses mots, quand il s’arrête à la station, on les écrit. De station en station, le poème se fait. Descendu sur le quai, on écrit le dernier vers, sauf en cas de correspondance. Le deuxième tronçon du trajet, devient alors la deuxième strophe. C’est très simple. C’est le poète Jacques Jouet qui a inventé cela pour l’Oulipo. Voici mon dernier poème de métro :

Pour éviter un flocon de neige

Pour éviter un flocon de neige
je plonge sous la terre.
Le soleil est sur les affiches,
les murs sont couleur miel
et des braises de paroles
rougeoient dans les wagons.
Dehors, il fait si froid
que personne ne sait
comment finir l’hiver
autrement que glaçon.
Le souterrain n’est plus
la punition du jour
mais le dernier endroit
pour se tenir au chaud.

Les musiciens font leur travail
qui est de déchirer les cœurs.
Au détour d’un couloir ils essayent
d’ensorceler le voyageur.
Bien sûr, personne ne s’arrête.
Le cœur est à l’abri dans sa cage.
Pour conjurer un mauvais sort
certains jettent une pièce
et passent au large.

A propos de métro, je viens de découvrir un poème de l’écossais Edwin Morgan que l’on devrait afficher dans toutes les rames pour dissuader les malotrus de se précipiter sur les places assises :

 Les piranhas du métro (traduction de Francis Combes)

Vous a-t-on déjà dit
que dans chaque métro
il y a un siège spécial
avec un petit trou dedans
et sous le siège
un réservoir plein de piranhas
qui n’ont pas été nourris
depuis assez longtemps ?
Du fait de la trémulation des rames
les poissons deviennent très agités
et finissent pas sauter hors du siège.
Les squelettes
des infortunés voyageurs
ainsi récupérés
fournissent une somme honnête
au service des transports
pendus, bien loin de là,
dans les facultés de médecine.

Edwin Morgan

Publicités

4 réflexions sur “Le métro et les piranhas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s