Poèmes voyageurs

Voici trois courts poèmes voyageurs et un quatrième sur les regrets qui peuvent être la source de quelques départs.

1
Je laisse ma place
minuscule place
à qui veut la prendre
et je vais là
où aucune place
ni le moindre hasard
ni le faible espoir
de savoir quoi faire
ne m’est accordé.

2
Avec ces nouvelles chaussures
je vais aller très loin :
les confins des villes,
le bout de la route,
le toit du monde
et ne jamais revenir.

3
Je viens du ciel,
j’arrive sur terre,
je voyage dans une goutte de pluie
et je cherche un visage d’enfant.

4
Une journée bien remplie
laisse filtrer le doute,
de quoi remplir
une tasse entière
de regrets.

Publicités

9 réflexions sur “Poèmes voyageurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s