Toucher l’autre

Ce poème est tissé, mot à mot, de souvenirs intimes. Je me demande si je peux partager son mystère alors que je suis seul à connaître ses secrets. Comment toucher l’autre en ne parlant que de soi, à soi-même ? Je fais quand même le pari que quelqu’un ou quelqu’une pourra en tirer quelque chose.

Un gâteau, un thé

Sortir un gâteau du four.
Le mur aveugle d’une école
où je ne veux pas aller.

Lancer les dés du sommeil chaque soir.
Le thé infuse lentement :
Le plus noir possible.

Le froid grisant, les étoiles.
Les marches de nuit interminables.
Buter sur chaque pierre.

La grande maison qui me refusait
appartient à quelqu’un d’autre désormais.
Il reste le voyage.

L’une après l’autre les montagnes
aux bras des vivants et des morts.
Traverser une rivière à la nage.

A parts inégales sur une table bancale,
un gâteau à la chicorée et aux noix.
Ne pas le manger seul.

Publicités

10 réflexions sur “Toucher l’autre

  1. Partager son mystère en le gardant intact mais toucher l’autre quand même car l’autre se lira en son intime à lui, comme ce « il reste le voyage », voilà ce qui me parle fort. Et puis l’humain dedans… forcément.

    J'aime

  2. Cet intime n’a pas d’intersection avec le mien, à part le « Buter sur chaque pierre ». Même si c’est du coup la phrase qui me touche le plus, j’aime beaucoup toutes ces images et surtout la façon dont elles se créent dans mon esprit. Une image qui surgit fait le poème réussi.

    J'aime

  3. J’y reviens à ce poème, Jérôme… parce qu’hier, après une première lecture, j’ai essayé à quelques reprises…et chaque fois, étrangement, mon commentaire s’enfuyait dans un quelque part virtuel… je m’essaie à nouveau, en le rédigeant cette fois dans un document word…

    À cette deuxième lecture, ce poème très « humain » m’enveloppe autrement puisque c’est un autre jour… humain toujours… qui ressemble à hier sans être tout à fait pareil… cela dit, tes mots m’arrivent encore comme autant d’échos de ton coeur… j’y entends solitude, désir, destin, vie qui nous dessine, et désir de l’autre… et j’aime ce que je lis… c’est vivant et c’est beau.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s