une épopée secrète

Envol et chute, course-poursuite et combat, déambulations interminables dans des villes connues et inconnues : en ce moment mes rêves sont mouvementés. Le poème que je propose est finalement assez sage alors que mes rêves (et nos rêves) sont faits d’un magma d’émotions que la raison ne manque pas de cadrer, d’appauvrir, de filtrer. Ce que j’écris n’est que le souvenir édulcoré d’une épopée secrète née dans mon sommeil.

Dans mes rêves

Je passe plus de temps à planer dans les airs
qu’à marcher dans les rues, dans mes rêves.

Ou bien dans des forêts où partout rivalisent
d’hostiles promontoires, dans mes rêves.

Arbres-villes mêlés comme autant de plongeoirs :
je saute sans avoir peur, dans mes rêves.

Au dessus d’une foule qui veut me voir en vrille
et m’attire pour me nuire, dans mes rêves.

Attentif, immobile : chacun suspend son geste
et aiguise son regard, dans mes rêves.

Comme je me rapproche enfin ils disparaissent :
la désertion opère, dans mes rêves.

Le trottoir m’avale et la faille se referme.
Sol et sous-sol défilent, dans mes rêves.

Des mains aux ongles noirs arrachent mes secrets.
Personne ne me connait, dans mes rêves.

Les larmes me libèrent vers un autre hémisphère.
C’est un échappatoire, dans mes rêves.

Et enfin s’ouvre un ciel qui transforme ma chute
en vol de pure ivresse, dans mes rêves.

Je domine la ville et j’oublie les forêts.
Je suis tout mon contraire, dans mes rêves.

Publicités

2 réflexions sur “une épopée secrète

  1. Puis je faire une suggestion ? Elle ne vaut rien de plus que mon opinion et la sincérité de mon avis n’est qu’une marque de respect. Si vous enlevez « dans mes rêves », le texte prend tout son poids et sa puissance, sans pour autant perdre son sens. Au lecteur de le trouver. Tout poème est une forme de rêve.

    Aimé par 2 people

  2. Merci de la suggestion. J’aime bien écrire avec un leitmotiv. Et les rêves peuvent être parfois entêtants, répétitifs. J’ai essayé d’enlever les mots « dans mes rêves » mais je ne trouvais plus le rythme. Je préfère laisser le poème comme ça.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s