le démon familier

Parfois, l’écriture mène dans des zones inconnues. Je commence par écrire quelques mots banals et je m’aperçois que c’est un sentiment enfoui qui resurgit. L’été dernier, je consultais la météo sur mon téléphone et les premiers mots du poème sont arrivés. Puis d’autres qui m’ont amené à dire quelque chose que je ne pouvais pas prévoir et que je ne m’explique toujours pas. Parfois, l’écriture d’un poème apaise et parfois elle inquiète. La lecture ne permet pas toujours de percer le mystère du texte mais plutôt de le partager.

Appel

Cinq soleils pour les jours à venir
et des nuits chaudes à étouffer.
Ça fait longtemps que je ne t’ai pas appelé,
je croyais même que tu étais parti
quelque part où je n’irai jamais seul
mais tu étais là et tu guettais le moment
de réapparaître non pas avec fracas
mais au bord du sommeil, à l’heure dite.

Je t’ai appelé ou pas, quelle importance.
Tu as retrouvé ta place derrière mon œil gauche,
partout où je suis, invisible et présent,
et tu sais comme moi ce que je ne dis jamais :
l’aplatissement inéluctable du ciel,
les souvenirs fossiles en forme de piliers.
Je suis heureux autant que j’en ai l’air
même en pleine lumière, en plein été.

Cinq nuits étoilées aux étoiles invisibles.
Tu partiras bientôt, sans prévenir, au plus loin
mais pas si loin car je sais d’où tu viens :
ma mémoire sans verrou te permet d’exister.
A chaque blessure d’orgueil je te sens défaillir.
Au plus profond de moi, je suis prêt à souffrir.
L’appel à la clémence n’est jamais prononcé
mais pas à cause de toi, mon démon familier.

Publicités

2 réflexions sur “le démon familier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s