falaises

Les vacances sont l’occasion de promenades et les promenades sont l’occasion de poèmes. Mais je ne m’attache pas à une description des lieux. Il s’agit plutôt d’exprimer une sensation qui, un instant me traverse, parfois longtemps après le moment vécu. Voici deux poèmes inspirés des paysages bretons et normands. Les points communs entre ces deux textes sont les falaises, l’envol, le plongeon et un idéal de vie.

Featured image

Cap de la chèvre

Le chemin est long,
presque vertical.
Je croise mes semblables
et je m’extasie
face à l’horizon.
Je photographie
l’ombre bleu profond,
le fond bleu turquoise
contre les falaises.
Le pays est vaste :
je me perds encore
mais le ciel s’écarte
pour me protéger.
Malgré la présence
de tous les secours
je risque la chute
mais j’espère le vol
et mieux encore :
le plongeon fracassant
dans l’océan.

Featured image

Vivre sans lendemain

Vivre sans lendemain : surplomber les falaises,
s’appuyer sur le vent, est-ce vraiment impossible ?
Aucun signe dans le ciel ne m’empêche d’y croire.
En contrebas la mer me parait si limpide.

Parcourir les forêts parmi les ombres folles,
gravir les neuf gradins et me hisser encore
pour passer d’arbre en arbre comme
le baron perché, est-ce vraiment difficile ?

Dans les replis des villes, je voudrais essayer
de plonger sans élan quitte à couler à pic
dans les regards profonds qui voudront bien s’ouvrir.
En contrehaut le ciel est-il de mon côté ?

Publicités

2 réflexions sur “falaises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s